Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Ricard Immobilier, Agence immobilière BONDY 93140

L'histoire de la Rue de Varsovie à BONDY.

Publiée le 16/02/2013

Un effondrement entraîna le débordement du canal de l'Ourcq en Avril 1931. Les résultats se firent sentir jusqu'aux communes du Blanc-Mesnil et de Drancy.

 

C'est en Avril 1918, rien ne montrait que la guerre commencée quatre ans plus tôt avec l'Allemagne allait prochainement s'arrêter. Les militaires connaissaient des difficultés pour évacuer les blessés en provenance du front vers le Sud du Pays pour les soigner. Les gares régulatrices situées sur les réseaux Nord et Est geraient l'acheminemant des hommes, le matériel et le ravitaillement.

 

D'autres se nommaient gares régulatrices sanitaries, elles avaient pour but d'affectées la gestion des retours des différents blessés vers l'arrière.

 

Une transition ferroviaire atteignant les voies ferrées se trouvant vers Ronsy-Sous-Bois avait été édifié en 1917 pour les besoins militaires.

 

Il partait de la Route de Villemomble, au droit de la gare de Bondy et coupait la Rue Etienne Dolet et la Rue David Leder.

 

Une gare régulatrice sanitaire basée dans le quartier de l'orme au niveau de l'actuelle école Pierre Curie fut édifiée à la mi 1918. Cette construction vint en prolongement des voies de Rosny-Sous-Bois, elle longeait la voie de Gargan et la Route de Villemomble puis se raccordait à Meaux à hauteur du Pont des Coquetiers.

 

Fin des animosités,

 

Le 11 Novembre 1918, sonnant la fin des hostilités, cette installation fut délaissée en 1919 et les terrains rendus à leurs différents propriétaires. Quant à la transition Bondy-Rosny après l'enlèvement de la voie ferrée, il devint l'actuelle rue de Varsovie, ce qui explique son "arc de cercle".

 

En Décembre 2012, l'association historique a publié son dixième bulletin dédié aux cheminots à Bondy et à ses chemins de fer. 

Notre actualité